Accueil » La Banque » Crédit » A savoir avant de souscrire à un crédit hypothécaire

A savoir avant de souscrire à un crédit hypothécaire

Depuis quelques mois, les taux d’emprunts hypothécaires sont relativement bas et cette situation pousse de nombreux ménages à envisager de souscrire à ce type de crédit. Cependant, il y a certains détails que les consommateurs doivent prendre en compte avant de se lancer dans un crédit. Voici quelques conseils qui vous permettront de bien choisir votre crédit hypothécaire.


1. Analyser ses capacités financières et ne pas les surestimer

credit-1Les consommateurs qui souhaitent acheter, construire ou rénover une habitation se laissent régulièrement emporter par l’envie de bénéficier de la maison idéale. En effet, il n’est pas rare de voir des gens qui veulent dépasser leurs capacités financières pour s’offrir le bien immobilier de leur rêve. Malheureusement, dans ce genre de situation, il est préférable d’écouter la voix de la sagesse et de se limiter à ce qu’on peut s’offrir.

Lorsqu’on décide d’entrer dans une procédure de souscription à un crédit hypothécaire, il faut avoir analysé précisément ses capacités et sa situation financière afin de délimiter une certaine somme dont on pourra se passer tous les mois.

Attention également à ne pas perdre de vie que la souscription à un crédit hypothécaire engendrera des frais assez importants tels que le précompte immobilierl’approvisionnement énergétique du futur bâtiment ou encore les dépenses d’entretien.

2. Prendre en compte les frais dans leur entièreté

Quand on se trouve dans une démarche de souscription à un crédit hypothécaire, il faut également prendre en compte le fait que ce qu’entre les taux hypothécaires que l’on voit apparaître et le coût réel du crédit, il y a un certain fossé.

En effet, si on ajoute les différents frais inhérents au crédit hypothécaire que sont le l’assurance solde restant dûles frais de notaireles frais de dossiersles droits d’enregistrement ou encore les frais d’hypothèque, on se retrouve rapidement à un surplus de plusieurs milliers d’euros !

3. Suivre l’évolution des taux

Comme on le sait, les taux d’emprunt hypothécaire ne restent pas figés dans le temps. Ils évoluent en fonction de la conjoncture économique, du marché immobilier et de bien d’autres données diverses. Pour cette raison spécifique, il est nécessaire de suivre l’évolution des taux hypothécaires au fil des ans car il se pourra que les taux diminuent encore et qu’un refinancement du crédit puisse être intéressant.

Pour aller plus loin : Le Vif


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. *

*

Scroll To Top