Accueil » Assurance & Prévoyance » Assurance crédit » L’assurance pour un crédit à la consommation

L’assurance pour un crédit à la consommation


Une garantie pour les imprévus

Assurance crédit consommation

Chacun choisis l’assureur de son choix, il ne constitue pas une obligation de contracter auprès de l’organisme qui finance le prêt. Pour la maladie depuis 2006  a été mise en place la convention AERAS  ou s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé.

L’assurance décès invalidité n’est pas une obligation mais demeure souvent indispensable.

Les  types d’assurance en matière de crédit consommation

Chaque type d’assurance crédit  a ses propres conditions qui sont stipulées dans l’offre préalable. Il existe plusieurs types d’assurance.

L’assurance Décès invalidité : elle prend en charge des remboursements au cas d’un décès ou si l’emprunteur n’est plus apte à travailler à cause de sa santé.

L’assurance perte totale et irréversible d’autonomie. Selon l’invalidité, le contrat peut varier. Elle propose souvent les mêmes prestations que pour un décès.

L’assurance Incapacité totale temporaire ou incapacité partielle permanente varie aussi d’un contrat à l’autre et se rapporte au degré d’invalidité.

L’assurance Perte d’emploi prend en charge de manière partielle des remboursements ou report des échéances.

Le « risque aggravé » comme facteur de refus

Une personne malade constitue un facteur d’hésitation pour un assureur car le risque est plus important, encore appelé risque aggravé. La convention AREAS est un moyen de souscrire un prêt sans questionnaire de santé.

Il existe des conditions comme la durée du prêt qui doit être de 4 ans au maximum, le montant est plafonnée à 15000 €, l’âge de l’emprunteur est de 50 ans maximum au moment de la demande, il faut ensuite une déclaration sur l’honneur de non cumul de prêts pour un montant supérieur à 15 000 €.

Le questionnaire médical est obligatoire au cas où une des conditions n’est pas valide.

La maladie ne constitue pas le seul facteur de risque aggravé, cela peut dépendre aussi de votre métier ou si vous pratiquez un sport à risque.

L’organisme pour la souscription de  l’assurance crédit consommatio

Vous avez le libre choix pour l’organisme, et vous n’êtes pas obligé d’adhérer chez votre prêteur. Pour un montant important, une comparaison des offres d’assurances est indispensable.

Par contre pour un montant faible, l’assurance crédit consommation  proposée par l’établissement de crédit est le choix favorable car il y aura peu d’économie en allant ailleurs. Toutefois, pour une autre assurance crédit consommation, elle a l’obligation de présenter des garanties égales à celles de l’organisme de crédit.

Par contre l’organisme prêteur peut refuser la délégation de cette assurance en apportant une justification sa décision à l’emprunteur.

L’organisme prêteur ne peut effectuer une augmentation du taux d’intérêt de son crédit si votre choix d’assurance est tourné vers un concurrent.

L’organisme de crédit a le devoir d’informer l’emprunteur sur les  conséquences de non remboursement de son crédit sur son assurance. Ceci évite à l’emprunteur  de se retrouver sans assurance pour son crédit consommation sans qu’il le connaisse.

Depuis le 1er mai 2011, les publicités pour les crédits à la consommation et les contrats ont l’obligation de donner le prix mensuel en euros de l’assurance, afin de pouvoir facilement faire une comparaison des offres  par le consommateur.


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 3 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. *

*

Scroll To Top