Accueil » Assurance & Prévoyance » Assurance vie » Top 4 des avantages de l’assurance vie Luxembourg

Top 4 des avantages de l’assurance vie Luxembourg

L’assurance vie est aujourd’hui l’un des placements préférés des Francais et notamment des luxembourgeois car il offre un taux de rendement intéressant et la possibilité d’éviter une imposition des intérêts sous certaines conditions.


1. Fonds dédié libre

Assurance vie LuxembourgAu Luxembourg, un particulier a accès à des fonds « dédiés » lorsqu’il possède au moins 250 000 euros sur son assurance-vie. Ces fonds sont personnalisés et offrent plus d’avantages que les SICAV et les OPCVM standardisés.

Le principe de cette formule est simple : une société de gestion place l’argent des clients et leurs actifs sont confiés à une structure d’assurance-vie. Ainsi, les clients ont la possibilité de se tourner vers des produits tels que les fonds alternatifs, les obligations ou les actions détenues en direct.

2. Des stratégies plus diversifiées

Des fonds alternatifs sont attribués aux clients sur les contrats luxembourgeois. Le principal avantage de ces fonds réside dans le fait qu’ils ne sont en théorie pas connectés aux performances des marchés d’obligations et d’actions. Quelles que soient les conditions, ils ne visent pas forcément l’obtention d’un gain élevé dans l’absolu, mais une performance régulière. Afin d’obtenir ces résultats, ils ont par exemple recours à des « leviers » (encore appelés « forts niveaux d’endettement ») ou utilisent des produits dérivés.

Cela peut être payant ou risqué : en effet, tout dépend du degré de compréhension des outils utilisés par les gérants. Il est recommandé de bien se renseigner avant de choisir ce type de fonds.

3. Les titres vifs bénéficient d’un traitement avantageux

En France, seul le compte-titres permet d’entreposer des obligations et des actions détenues en direct (dans le cas d’actions européennes, ce sera le PEA) ; en effet, l’assurance-vie française n’autorise pas leur éligibilité (exception faite des actions pour les contrats haut de gamme). À chaque fois que les titres rapportent des revenus aux clients, ces derniers sont taxés. L’impôt est de 21 % pour un dividende d’actions, 19 % pour une plus-value et 24 % pour les coupons d’obligations.

Au Luxembourg, ces types de titres sont acceptés sur l’assurance-vie. Ainsi, cette enveloppe permet aux particuliers de bénéficier d’une fiscalité attrayante et, en cas de succession ou de rachat, les gains issus de leurs titres vifs ne sont taxés qu’une seule fois. Précisons toutefois que bien qu’ils soient éligibles en théorie, certains titres non cotés ne sont pas retenus.

4. Une meilleure protection des actifs

En cas de faillite d’une entreprise en France, la protection des particuliers se limite à une garantie de 70 000 euros par compagnie d’assurances et par assuré (unités de comptes + fonds en euros).

Au Luxembourg, le système est plus protecteur. En effet, c’est à une banque dépositaire que revient la charge de conserver les actifs, et non à l’assureur (de cette façon, lesdits actifs sont dissociés des fonds de la compagnie d’assurances). Cela signifie que si l’assureur fait faillite, ses créanciers ne pourront pas saisir les fonds des clients.

Un système de « super privilège » a également été instauré : il permet aux clients de récupérer leurs actifs à la valeur de marché.


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 3 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. *

*

Scroll To Top