Accueil » La Banque » Quoi de neuf pour les français et la banque en ligne ?

Quoi de neuf pour les français et la banque en ligne ?

La FEVAD (Fédération e-Commerce et Vente A Distance) s’est intéressé aux habitudes des français par rapport aux services bancaires et à l’accès aux informations financières par un sondage. Les résultats sont évidemment très en phase avec les tendances mondiales vers une banque plus mobile.


Banque en lignePartant des internautes, il apparait que plus de 80% d’entres eux gèrent leurs comptes par internet. Mais cela n’empêche pas 86% des français d’encore se rendre à leur agence, bien qu’ils soient 82% à également exploiter internet. Une complémentarité des services très poussée pour ce qui est de la gestion.

Et pour la recherche d’information, internet a la cote. Pour un gain de temps certain selon 86% des sondés. L’autonomie procurée par l’accès internet est souligné pour 80%, et 76% apprécient la facilité de comparaison des prix et des services par internet. Autres chiffres, 52% des internautes ont déjà envoyés un mail à leur conseiller bancaire. Et ils sont même 32% à relever leurs extraits de compte exclusivement par internet.

Concernant les supports mobiles, 49% et 46% des détenteurs respectivement d’un smartphone et d’une tablette ont déjà téléchargés sur leur appareil une application de gestion, de leur banque principalement. Une gestion mobile effectuée par 55% d’entres-eux, pour encore plus de flexibilité dans les opérations bancaires. Cependant, la recherche d’information par ces terminaux n’est pas la panacée. 16% seulement s’adonnent à la pratique. Et très logiquement il s’agit plus de propriétaires de tablettes que de smartphone.

Pour l’ensemble des internautes, ils sont 17% à envisager le passage vers une banque en ligne.

Les atouts principaux relevés étant les tarifs attractifs et la facilité de gestion.

Le dernier volet de l’étude, relatif aux réseaux sociaux, témoigne par contre d’un retard. Seulement 6% des clients d’une banque sont abonnés à la page facebook, et 3% suivent les comptes twiter de leur banque. Là où les clients estiment qu’avoir une présence sur les réseaux sociaux est un atout d’image pour les banques, la marge de progression est bien présente.


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. *

*

Scroll To Top