Accueil » L'Immobilier » Investir dans l’immobilier : les astuces à connaitre pour économiser de l’argent

Investir dans l’immobilier : les astuces à connaitre pour économiser de l’argent

L’investissement immobilier est une décision qui se réfléchit longtemps à l’avance étant donné le budget élevé que nécessite un tel achat. Il est important de prendre le temps de bien vous informer et sur la localisation du bien, sa superficie, son état, mais également sur les aides financières auxquelles vous avez le droit selon votre profil. Voici trois astuces à connaitre pour économiser de l’argent lors de l’achat d’un bien immobilier.


investir dans l'immobilier

Opter pour l’immobilier locatif

Il est parfois préférable d’acheter un bien immobilier et de le mettre en location, tout en continuant nous-mêmes à être locataire du logement dans lequel nous habitons. En effet, l’immobilier locatif permet de percevoir un revenu régulier. Soulignons qu’il faut veiller à choisir un emplacement stratégique où la demande de logement est élevée et où le loyer moyen correspond à vos attentes.

L’investissement dans l’immobilier locatif vous permet de profiter de la loi Pinel. Grâce à ce dispositif, vous pouvez obtenir une réduction d’impôt allant de 12 % à 21 % du montant du bien selon la durée d’engagement de location.

Penser à la SCI

La société civile immobilière (SCI), est un groupement d’individus investissant dans un ou plusieurs biens immobiliers mis en commun.

Chaque individu alloue une somme de départ dont le total constitue le capital de la SCI. Lors d’un emprunt immobilier, ce capital sert d’apport. Cette solution permet d’obtenir un emprunt plus important puisque celui-ci est calculé sur la capacité de remboursement de la SCI, c’est-à-dire de l’ensemble des associés.

L’autre avantage de la SCI c’est qu’elle est soumise au régime des BIC lui donnant la possibilité d’amortir les frais de constructions et de déduire les frais d’acquisition. De plus, les bénéfices enregistrés par la SCI lors de la location du bien, sont imposés à 15 % jusqu’à 38 120 € et 33 % au-delà.

Jeter un œil du côté des ventes aux enchères

On n’y pense pas souvent, mais les biens immobiliers peuvent eux aussi être mis aux enchères. Il s’agit souvent de biens dont les propriétaires veulent vendre rapidement pour payer des dettes, pour des raisons de droits de succession, ou des biens appartenant à une personne morale (collectivité territoriale, société, etc.).

Ces ventes sont publiques, mais vous devez prendre le temps de bien vous informer avant d’envisager un tel achat. Certaines caractéristiques sont différentes d’une vente normale, comme l’obligation de payer la vente même si vous n’obtenez pas de crédit.


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 2 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. *

*

Scroll To Top