Accueil » L'Immobilier » Immobilier d’entreprise : une alternative intéressante

Immobilier d’entreprise : une alternative intéressante

L’immobilier d’entreprise constitue le marché affectant l’achat, la vente et la location de tous les biens immobiliers utiles pour les sociétés. Cette transaction concerne les bureaux, les entrepôts, les usines, les surfaces de production et tout le reste.


Les avantages d’investir dans l’immobilier d’entreprise

immobilier d'entrepriseContrairement aux logements, les coûts liés à la gestion des bureaux s’avèrent moins importants. La législation qui régit l’aménagement d’espace est aussi moins contraignante envers les propriétaires actionnaires. Les baux commerciaux durent plus longtemps que ceux destinés à l’habitation.

Cet investissement représente ainsi une garantie supplémentaire. En plus, les risques d’impayés se révèlent nettement réduits étant donné que les locataires ont besoin des locaux.

Il faut savoir que l’achat à crédit d’un immobilier d’entreprise est particulièrement rentable quand les taux sont bas. L’aménagement d’espace devient en effet pratiquement neutre. Ce qui semble vraiment intéressant pour les sociétés. Il s’agit d’un marché pointu. C’est pourquoi l’aide d’un professionnel se montre fortement sollicitée. Étant donné que c’est le Code de commerce qui régit cette opération, il vaut mieux collaborer avec un expert du domaine pour tirer profit des transactions.

Investir dans l’immobilier d’entreprise : ce qu’il faut savoir

Il est important de s’informer au préalable sur les services d’un spécialiste en conseil en implantation. Le rendement obtenu par cette transaction s’avère largement supérieur à celui d’un immobilier locatif. Ceci est le résultat de la réduction des coûts de gestion et la souplesse du système de bail. Mais ce n’est pas tout puisque le dispositif légal en vigueur simplifie également les procédures en cas d’impayés.

En général, le financement réalisé par les entreprises atteint 2 à 3 millions d’euros. Face à cette situation, les organismes monétaires proposent deux alternatives, à savoir le SCI et SCPI. La première option se révèle réservée pour les investisseurs prêts à se regrouper et qui veulent miser entre 1 et 2 millions d’euros. La seconde convient à l’achat de part valant plusieurs milliers d’euros.
En adoptant ces solutions, les auteurs bénéficient d’un allègement de leur facture fiscale. Cela affecte l’acquisition de part en SCPI au crédit avec les taux de crédit immobilier actuel qui sont au plus bas.

Un professionnel pouvant s’occuper de telles transactions pour des locaux commerciaux dijon, par exemple, peut être trouvé en ligne pour simplifier l’affaire aux firmes souhaitant son aide.


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. *

*

Scroll To Top