Accueil » La Banque » Crédit » Comment financer son investissement immobilier

Comment financer son investissement immobilier

Pour parachever le montage d’une opération immobilière en location meublée, vous devez consentir à un effort d’épargne mensuel, une certaine somme d’argent que vous consacrerez à cet investissement.


Il s’agit d’en déterminer le juste montant correspondant à votre situation. Pour financer un investissement immobilier vous devez donc prendre en compte :
– l’ensemble des revenus du foyer (salaires, d’éventuels revenus fonciers, etc…)
– vos dépenses
– vos charges…

financer projet immobilierDans la mesure du possible, prenez également en compte les facteurs qui feront évoluer votre situation familiale ou fiscale au cours des prochaines années.
Ex: dépenses liées aux études des enfants, enfant qui bientôt ne serait plus à votre charge…

C’est toujours mieux de penser à ces choses que d’avoir à y faire face dans un moment critique. Se pose alors plusieurs autres questions très importantes pour lesquelles nous allons vous apporter des réponses très précises.

Quel type de prêt choisir pour investir ?

En gros, pour le financement, deux solutions se présentent à vous :

  • Le prêt amortissable
  • Le prêt In Fine

LE PRET AMORTISSABLE POUR INVESTIR

Investir dans l’immobilier avec un pret amortissable nécessite d’observer différentes caractéristiques. Taux Fixe ? Taux fixe modulable ? Taux révisable ? Voyons ensemble ce qui se cache derrière ces termes.

La solution du taux fixe est la plus sécurisée. Comme son nom l’indique, vous connaissez dès la signature toutes les modalités de remboursement de votre emprunt. Vous ne subissez pas d’éventuelles fluctuations des marchés financiers. Aucune surprise n’est donc possible.

Pour un prêt à taux fixe modulable, c’est un peu plus complexe. Vous avez la possibilité pour toute la durée du prêt d’augmenter ou de diminuer le montant de vos mensualités, ce qui entraîne par conséquent une variation de la durée de remboursement. Selon les établissements, l’amplitude des modulations se situe entre +/- 10% et +/- 30% par an.
C’est l’assurance de plus de liberté. Vous pouvez décider d’un quelconque changement selon si vos revenus augmentent ou non.

Enfin avec un taux variable ou encore appelé révisable, c’est en quelque sorte le coup de poker. C’est une solution qui peut vous faire gagner beaucoup ou au contraire vous y faire perdre. L’emprunt souscrit possède un taux sensiblement inférieur à un taux fixe. Cependant, un taux variable est un taux qui varie suivant un indice de référence, généralement l’Euribor. Il peut varier à la hausse comme à la baisse. Vous pouvez donc vous retrouver avec une durée ou un coût de crédit qui explose…

Au final, en fonction de votre sensibilité au risque, ou de votre souhait de performance optimale, vous devrez bien réfléchir avant de faire votre choix et ne pas hésiter à suivre les conseils d’un professionnel, qui saura vous orienter vers la solution la mieux adaptée à votre projet et à votre profil.

LE PRET IN FINE POUR INVESTIR

Le prêt « in fine » est généralement adapté aux investisseurs fortement imposés souhaitant investir dans l’immobilier pour réduire leurs impôts au travers de la loi Pinel par exemple. Le principe est que ce prêt est lié à un support financier (assurance vie par exemple).

Pendant la durée du prêt, l’investisseur rembourse uniquement les intérêts d’emprunt. Le capital ne fait donc l’objet d’aucun amortissement. Il sera remboursé, à la fin du crédit, en utilisant l’épargne capitalisée sur l’assurance vie.

Les mensualités, étant constituées uniquement des intérêts d’emprunt, sont intégralement déductibles du revenu foncier qui contribue à optimiser la défiscalisation. L’intérêt est bien là et uniquement fiscal.

En observant le fonctionnement d’une opération de défiscalisation, on constate que les intérêts sont pris en compte dans le calcul d’un éventuel déficit foncier. Par conséquent, plus on a d’intérêts d’emprunt plus on a de déficit foncier… et donc plus on gagne en réduction d’impôts.

Là encore, les conseils avisés d’un expert en gestion de patrimoine  seront des plus utiles pour savoir si oui ou non, pour le financement de votre opération, vous pouvez prétendre à ce genre de prêt et surtout s’il est adapté à votre profil.


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 5 fois avec une moyenne de 4,40 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. *

*

Scroll To Top