Accueil » L'Immobilier » Déterminer le prix de location d’un restaurant

Déterminer le prix de location d’un restaurant

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir ouvrir un restaurant ? Si acheter un lieu pour ce genre d’activité s’avère complexe (on appelle ça couramment un rachat de fonds de commerce), la location d’un espace dédié à la restauration demeure une alternative tout à fait réalisable.


Néanmoins, avant de se lancer dans ce projet d’envergure, il est nécessaire d’estimer le coût total de location du restaurant. Il est possible de vérifier la compatibilité du local avec votre activité par un bureau d’études comme l’indique securite.leadadvisor.fr.

Quelles sont les différentes formes de baux commerciaux ?

Avant toutes choses, ISTASE rappelle qu’il faut différencier les deux formes de baux commerciaux pour bien choisir votre local.

Vous pouvez en effet reprendre un local en cours de bail ou louer un local vide. Ces deux possibilités impliquent des dépenses spécifiques.

Si vous reprenez un local en cours de bail, ça signifie que vous “rachetez un droit au bail” à l’ancien locataire. Cela implique de lui verser une indemnité qui varie en fonction de l’emplacement du local et du loyer appliqué. L’espace étant auparavant utilisé pour une activité autre, vous pourrez l’aménager en lieu de restauration.

La deuxième option qui s’offre à votre activité est de louer un local vide qui peut être aménagé. Cependant, dans le cas de figure où le loyer est peu élevé ou si l’espace est très bien situé, vous devrez une indemnité au propriétaire, appelée “pas-de-porte”, au moment de la signature du bail.

Nb : Si vous reprenez un bail en cours, vous échangerez avec l’occupant et non le propriétaire, qui ne peut s’opposer à la continuité du bail. En effet, il est tout à fait possible de renouveler le bail, (et heureusement !) il s’agit d’une « propriété commerciale ».

En général, la durée d’un bail commercial est de neuf ans. Gardez à l’esprit que plusieurs clauses du bail sont négociables, cela peut changer le prix de location du restaurant.

Quels éléments sont compris dans le coût de location d’un restaurant ?

Le coût de l’acquisition est généralement inférieur à celui d’une création. Cependant il est important d’en évaluer le montant. Pour ce faire, vous pouvez vous référer au chiffre d’affaires annuel moyen ou au Résultat Brut d’Exploitation.

Nb :  Un restaurant s’achète en général à trois fois le RBE.

Le prix d’un restaurant s’évalue également en fonction de : son emplacement, l’état du local, l’équipement, les mises aux normes à réaliser, la réputation de l’établissement, le nombre de jours d’ouverture par semaine… Dans ce type de projet, il est important de se faire assister par un spécialiste ou un avocat.

En reprenant un restaurant, vous faites l’acquisition de plusieurs éléments. On retrouve notamment les éléments dit incorporels comme : la clientèle, le droit au bail, le nom commercial, les licences, les marques, l’achalandage, l’enseigne… Il s’agit là d’aspects difficiles à évaluer avant que l’activité soit réellement installée. Néanmoins ce sont des coûts non-négligeables.

Vous pouvez évidemment vous pencher sur le montant des coûts pour les éléments dit corporels. Il s’agira ici des installations et aménagements, du mobilier, des agencements, du matériel, des stocks etc. Pour cette partie-là, il est possible de se renseigner en se référant aux guides d’achat proposés par COCONDOUILLET. Ainsi, vous devrez être en mesure de calculer le montant pour faciliter l’organisation.

Le coût d’acquisition d’un espace de restauration regroupe le montant de tous ces éléments, (excepté le stock qui est évalué séparément).


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 1 fois avec une moyenne de 5,00 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...
Scroll To Top