Accueil » L'Immobilier » Conseils sur les lois de defiscalisation immobilière

Conseils sur les lois de defiscalisation immobilière

Bénéficier d’avantages fiscaux, certes, mais quel type d’investissement réaliser pour allier la pérennité de la pierre à la sérénité d’une opération financière ?


1. Conseils sur la loi Robien recentré dans le neuf

Le dispositif est d’autant plus intéressant que vous êtes fortement imposé.
Grâce à la déduction de l’amortissement, cumulée à celle des frais et charges habituelles, vos revenus fonciers seront absorbés.
En finançant l’opération entièrement à crédit, voire en utilisant le prêt in fine, vous optimiserez l’opération en creusant votre déficit foncier.

2. Conseils sur la loi Borloo dans le neuf

Le dispositif est très intéressant pour ceux qui cherchent à éponger les revenus fonciers générés par leurs précédents investissements. En effet, cet investissement vous permet de générer un déficit foncier important grâce à l’amortissement de 65 %, soit 15 % de plus que le Robien recentré, la déduction spécifique de 30 %, le fait que les loyers plafonnés soient inférieurs à ceux de marché… Vous pouvez donc utiliser ce déficit pour compenser les résultats bénéficiaires des autres logements que vous louez.

3. Conseils sur la loi Robien, Borloo dans l’ancien

Ce type d’opération est rare. Si le bien est en copropriété, l’exigence de décence concerne aussi les parties communes. Or il est difficile de faire rénover ces dernières dans une copropriété dégradée, ou de trouver un logement vétuste dans une copropriété en bon état.

4. Conseils sur la loi Demessine

Ce type d’opération s’adresse aux personnes qui souhaitent combiner placement, défiscalisation et plaisir. Il peut être envisagé à partir de 2000 E d’impôt sur le revenu pour les personnes seules et à partir du double pour les couples. Il existe aussi une possibilité de réduction en cas d’achat d’un logement achevé avant 1989 pour être réhabilité.

5. Conseils sur la loi Girardin

Ce type d’opération n’est à envisager que si vous êtes fortement imposé et donc à la recherche d’outils de défiscalisation. Mais attention, il faut veiller particulièrement au choix du logement (localisation géographique, superficie…) pour s’assurer qu’il corresponde à la demande locative.

6. Conseils sur la loi Malraux

Seuls les gros contribuables sont concernés par ce type d’opérations. Veillez à respecter toutes les conditions requises car le risque de redressement fiscal est important.


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page n'a pas encore été notée, soyez le premier à la noter.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. *

*

Scroll To Top