Accueil » La Banque » Crédit » Achat immobilier 2016 : profiter du prêt à taux zéro

Achat immobilier 2016 : profiter du prêt à taux zéro

Si 2015 a été une année assez positive pour le marché immobilier, 2016 n’en sera pas moins une bonne année également selon les observateurs. La plupart des aides financières sont maintenues, élargies et même assouplies au niveau de leurs conditions d’octroi. Des dispositifs qui pourront, bien sûr, faire baisser le coût de l’achat immobilier, notamment pour les primoaccédants.


PTZ+ : un prêt pour faire baisser le coût d’achat immobilier

pret immo taux zero 2016Voté et reconduit dans le budget 2016, le dispositif du prêt à taux zéro, appelé aussi PTZ ou PTZ+, a connu de larges modifications pour favoriser l’accession sociale à la propriété. Plus particulièrement, les ménages modestes qui veulent acheter leur première résidence principale sont les cibles de ce dispositif.

Concrètement, le PTZ+ permet de financer une partie de l’investissement immobilier sans verser d’intérêts. Cette partie varie selon le coût de l’investissement, les ressources, le lieu d’implantation du bien immobilier (zonage) et le nombre de personnes qui composent la famille.

Avec ses quelques nouveautés, le PTZ + permet d’assurer jusqu’à 40 % du coût d’un bien immobilier neuf ou ancien. C’est la grande nouveauté pour cette année, mais l’achat d’un bien ancien est sous condition de travaux. Il faut dédier 25 % du coût d’achat aux travaux de rénovation. En outre, les plafonds de revenus ont été augmentés pour cibler un plus grand nombre de ménages. A titre d’exemple, en Zone A, un couple ayant deux enfants bénéficie de 74 000 € de plafond de prêt, contre 72 000 € auparavant. En matière de remboursement, toujours en fonction des revenus, un délai différé de 5, 10 ou 15 ans peut être accordé. Enfin, pour réduire le montant des mensualités, la durée du PTZ+ est rallongée à 20 ans au minimum pour ne pas excéder 25 ans.

Conditions d’octroi et modalités de prêt révisées

Avant d’effectuer les modalités d’un prêt, il est primordial de comprendre les principes et fonctionnement d’un prêt immobilier. Faire appel à un professionnel est indispensable pour cela. Le PTZ+ étant instauré pour inciter les primo-accédants. En aucun cas, ces derniers ne disposent d’une résidence principale durant les 2 années qui précèdent l’offre de crédit. Ils ne peuvent donc pas prétendre au PTZ+ s’ils ont hérité ou bénéficié d’une donation et encore moins s’ils ont déjà acheté un logement au titre de résidence principale. En outre, le bien immobilier concerné sera obligatoirement la résidence principale du bénéficiaire. Ce dernier a l’obligation de l’occuper pendant au moins 6 années pour y vivre au moins huit mois par an.

Par contre, il est possible d’avoir une résidence secondaire, un investissement locatif ou des parts dans une SCPI. Par ailleurs, il existe d’autres conditions permettant de bénéficier du PTZ + : pour les titulaires de carte d’invalidité de deuxième ou de troisième catégorie, ceux qui bénéficient des allocations AAH ou AES, ceux dont la résidence principale a été ravagée par une catastrophe naturelle ou encore ceux expropriés de leur résidence principale pour cause d’utilité publique.


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cette page a été notée 5 fois avec une moyenne de 4,40 sur 5. Notez la vous aussi.
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. *

*

Scroll To Top